Coïncidences

Un ami lecteur a lu Chasseral Love de la première à la dernière page le 15 août dernier. Le lendemain, en lisant 20 Minutes, il tombe sur cet article. Les coïncidences sont étonnantes : le même prénom, le même âge, et le corps de Nora retrouvé dans une situation comparable à celle du roman.

C’est troublant, en effet, et cela fait penser au hasard objectif dont parlait André Breton. Ce qui n’atténue évidemment d’aucune façon l’horreur de la mort de cette jeune fille, ni la douleur des parents.