Dans l’air du temps

FSE17-2

À la découverte de philosophes qui ont pensé en chrétiens

Blaise Pascal

Génie précoce, orgueil de la connaissance

La nuit du mémorial

Changement de vie : tout pour son engagement chrétien

Les Provinciales pour lutter contre le christianisme facile des Jésuites

Les Pensées et le pari pour toucher les libertins

Søren Kierkegaard

Une enfance particulière

La subjectivité est la vérité, contre le système

Les pseudonymes et la vérité

Les trois stades, c’est-à-dire trois attitudes, trois postures existentielles

L’Instant

Léon Chestov

Athènes et Jérusalem – la connaissance et la foi

Le taureau de Phalaris, le critère de la sagesse, forcément héroïque, et la sagesse suprême résumée dans cette phrase de Spinoza : Ne pas rire, ne pas se lamenter et encore moins maudire, mais comprendre…

Tous ne s’agenouillent pas devant la Nécessité :

  • Platon suggère qu’il existe autre chose que ce qui s’offre à l’observation dans l’expérience ordinaire
  • Socrate parlait de son daimon, de sa voix intérieure qui le conseillait (et la ciguë ne l’a pas fait taire)
  • Les amis de Job tiennent des discours éloquents, mais Job n’accepte pas ce que lui disent ces “consolateurs pénibles” – et Dieu lui donne raison
  • Abraham marchande avec l’Eternel pour éviter la destruction de Sodome et Gomorrhe
  • Gédéon réclame des signes pour s’assurer que c’est vraiment Dieu qui l’appelle à sauver le peuple

La nécessité et les lois, la vénération du fait nous transforme en pierres et en statues de sel

Les deux arbres en Eden comme critique de la connaissance bien plus radicale que celle de Kant.

Il faut tout oser.

Aller à FSE 17-1 / FSE 17-3

FSE17-2
Retour en haut